copywriting, Facteurs SEO, landing pages, page de vente

3 erreurs à éviter quand on écrit une landing page (2/3)

landing page

Voici le deuxième article de la série d’articles sur les erreurs communes à éviter lors de la rédaction d’une landing page qui convertit et transforme vos visiteurs ou votre audience en clients qui paient. Nous avons vu sur le premier article 3 erreurs à éviter :

  • Ne pas cibler votre audience dans votre landing page
  • Ne pas mettre en avant les bénéfices de votre produit ou service
  • Ne pas avoir un appel à l’action clair et convaincant

Passons à 3 autres erreurs qu’il faut absolument éviter de commettre lors de la rédaction de votre landing page.

Ne pas inclure de preuve sociale ou de témoignages dans votre landing page

Les témoignages et la preuve sociale peuvent être très utiles pour persuader le lecteur ou le spectateur de passer à l’action. Utilisez-les pour montrer que d’autres personnes ont acheté ou apprécié votre produit.

La preuve sociale est un phénomène psychologique qui fait que les gens ont tendance à se fier à l’opinion et aux comportements des autres pour guider leurs propres décisions. En incluant des témoignages et de la preuve sociale sur votre page de vente, vous pouvez rassurer vos prospects et les inciter à acheter votre produit.

Voici quelques exemples de preuve sociale que vous pouvez utiliser :

  • Les témoignages de clients : publiez des témoignages de clients qui ont acheté et apprécié votre produit. Ces témoignages peuvent être sous forme de textes, de vidéos ou de photos.
  • Les chiffres et les statistiques : utilisez des chiffres et des statistiques pour montrer l’efficacité de votre produit ou service. Par exemple, vous pouvez indiquer le nombre de clients satisfaits, le taux de retour ou le taux de satisfaction.
  • Les badges et les certifications : utilisez des badges ou des certifications pour montrer que votre produit ou service a été reconnu par des organismes de référence ou des publications spécialisées.

En incluant de la preuve sociale sur votre page de vente, vous pouvez renforcer la confiance de vos prospects et les inciter à acheter votre produit. N’hésitez pas à tester différentes formes de preuve sociale pour trouver celles qui fonctionnent le mieux pour votre audience et votre offre.

Utiliser un langage trop technique ou trop complexe

Évitez de compliquer votre message avec des termes techniques ou des phrases trop longues. Préférez une écriture simple et claire, qui soit facile à comprendre pour tous.

Le langage trop technique ou trop complexe peut être déroutant et difficile à comprendre pour votre audience. Cela peut vous faire perdre des conversions et vous empêcher de communiquer efficacement avec vos prospects.

Pour éviter ce problème, voici quelques conseils :

  • Utilisez un vocabulaire simple et accessible : évitez les termes trop techniques ou inconnus pour votre audience. Préférez un langage simple et direct, qui soit facile à comprendre pour tous.
  • Faites des phrases courtes et concises : évitez les phrases trop longues et complexes. Préférez des phrases courtes et concises, qui vont droit au but et qui sont faciles à lire et à comprendre.
  • Utilisez des exemples et des anecdotes : pour rendre votre message plus concret et plus facile à comprendre, utilisez des exemples et des anecdotes qui lui donnent vie.

En utilisant un langage simple et accessible, vous pouvez mieux communiquer avec votre audience et les inciter à passer à l’action. N’hésitez pas à tester différents styles d’écriture et de langage pour trouver celui qui fonctionne le mieux pour votre audience et votre offre.

Il est important de tester différents styles d’écriture et de langage pour trouver celui qui fonctionne le mieux pour votre audience et votre offre. Cela vous permettra de mieux communiquer avec vos prospects et de les inciter à passer à l’action. N’hésitez pas à tester différentes approches pour trouver celle qui fonctionne le mieux pour votre audience et votre offre.

Ne pas utiliser de titres et de sous-titres pour structurer votre contenu

Les titres et les sous-titres sont très utiles pour structurer votre contenu et pour aider le lecteur ou le spectateur à comprendre votre message. Ils permettent de briser la monotonie de l’écrit et de rendre votre contenu plus attrayant et plus facile à lire.

Pour utiliser les titres et les sous-titres de manière efficace, voici quelques conseils :

  • Faites-les courts et concis : les titres et les sous-titres doivent être courts et concis, afin de ne pas perdre l’attention du lecteur ou du spectateur.
  • Faites-les percutants : les titres et les sous-titres doivent être percutants et incitatifs, afin de donner envie au lecteur ou au spectateur de continuer à lire ou à regarder.
  • Faites-les hiérarchisés : utilisez différentes tailles de police et de couleurs pour hiérarchiser vos titres et vos sous-titres, afin de donner de l’importance à certains éléments de votre contenu.

En utilisant les titres et les sous-titres de manière stratégique, vous pouvez mieux structurer votre contenu et le rendre plus attrayant et plus facile à lire. N’hésitez pas à tester différents styles de titres et de sous-titres pour trouver ce qui fonctionne le mieux pour votre audience et votre message.

Cet article est la partie 2 d’un ensemble de 3 articles qu’on écrira sur les erreurs communes qu’on l’on peut rencontrer lors d’une page de vente. Vous pouvez consulter l’article suivant ici et le précédent ici.

Si vous souhaitez obtenir de l’aide à la rédaction de votre page de vente ou simplement que la page de vente soit rédigée pour vous, nous pouvons vous apporter notre expertise sur le sujet. Retrouvez également les outils que nous utilisons pour créer des landing pages et de l’emailing comme Elementor ou ActiveCampaign.

Back to list

Publications similaires